Les toiles imprimées de Beautiran
La tradition de la toile imprimée 

La décoration des tissus par impression, à  l'aide de "blocs" ou bois gravés, remonte à la plus haute antiquité. Mais la fabrication des toiles dites indiennes ou toiles peintes date, en France, du XVIIe siècle. Il existait à BEAUTIRAN une de ces manufactures qui ont contribué à l'expansion marchande et sociale de Bordeaux. La mode durera de la fin du XVIIe siècle à la moitié du XIXe siècle.

(Evelyne Dietlin)
Procédés employés : Les cylindres gravés, les presses hydrauliques, le tour à guillocher, l'étendoir mécanique, mais aussi que le garançage (teinture), le "bousage" (ébullition dans un bain de bouse de vache pour décrasser et aviver les couleurs) ...
Un motif du dessus de lit : 

Scène pastorale classique : 
allaitement d'un nouveau-né par une chèvre.

Ce goût toucha toutes les classes de la société et son usage s'étendit de l'habillement (gilet pour homme) à l'ameublement et la décoration jusqu'à devenir une monaie d'échange dans le commerce esclavagiste : ce sont les "Indiennes de Traite". (Evelyne Dietlin)

 

                        Deux paons 

 
Partie de Tric-trac ou de Jacquet en plein air. On peut distinguer les décors de bronze doré aux angles des pieds de la table Louis XVI


 
Autres manufactures : Bordeaux, Jouy, Nantes, Alsace, Normandie-Rouen.
Documentation extraite du Catalogue de l'exposition de Guy Crivelli à Beautiran. 1989

Page précédente

Index