La Maison Payrol
Situation
 

Objets de mémoire
 

Architecture
 

Histoire 
 

Conditions de visite
 

Exposition


Marcel-Lenoir

musée de Montricoux

index

Après la croisade Albigeoise et l'annexion du Languedoc par la France (1271), de nombreux artisans et commerçants s'installent à Bruniquel. La Maison Payrol, constituée uniquement au départ d'une tour de défense et prestige, fut érigée par de riches mercadiers (marchants), les PAYROL

Durant la perestroïka qui suivit la guerre de 100 ans, d'énormes travaux furent entrepris ; la tour fut abaissée et l'ancienne grange surélevée. Une salle d'apparat fut créée à l'étage. Un étai monumental fut placé au rez de chaussée, au centre de la grange. 

Les PAYROL devinrent des notables, préfigurant la bourgeoisie. Ils acquirent de l'importance, médecins et chirurgiens, ils fondèrent un hôpital (1303) qu'ils administrèrent jusqu'au milieu du XVe siècle ; ainsi qu'un collège (1440) qui portera leur nom. Gouverneurs de la cité au XVIe siècle, ils soutinrent le Parti de la Réforme sur de nombreux champs de bataille.

Des recherches historiques permettent d’évoquer la vie des familles anoblies en relation avec la Maison Payrol : de Pallars, de Valeus, de Nogaret, de Toulouse-Lautrec ; l’origine des Pallars venus de la marche Catalane d’Espagne (village de Sort) ; l’histoire de la Reine Brunehaut qui, à l’occasion d’un partage familial, hérita du Quercy. Bruniquel garde sa mémoire. 

On y évoque le souvenir d’artistes talentueux : Fragonard, Zadkine, Marcel-Lenoir, André Abbal, Henry Ramey, Raymond Espinasse ...

En 2010, le musée abrite une exposition de l'Ecole de Montauban composée d'artistes ayant habité, outre les sus nommés, Lucien Andrieu et Lucien Cadène.