Cadran solaire de jardin,
Marbre gris des Pyrénées.


Horizontal, il reposait sur une colonne.

La tranche est ornée de feuillages disposés en écailles et liées de rubans.

Ce décor ainsi que l'usure permet de le dater de 1750.

L'étude gnomonique pratiquée par Mr Carrié, cadranier professionnel à Bioule (T&G) a permis de déterminer sa latitude qui se situe sur une ligne Pau - Tarbes - Foix - Carcassonne ce qui confirme son appartenance Comminges-Couseran.

Page précédente

index